03/07/2008

un petit bonsoir

0801080703542012061comme beaucoup de personnes , je reçois des pps , des textes de la part d'amis , ce matin j'en ai reçu un qui m'a beaucoup touché et que je veux vous le partager; en ce moment , je ne viens pas souvent sur mon blog , un peu par faute de temps mais surtout parce qu'il faut que j'arrive à laisser ce passé derrière moi, je le sais qu'à une époque donné ce blog a été important car ce que je gardais je pouvais le dire mais aujourd'hui je veux reconstruire ma vie; je sais que je ne pourrais pas oublier mais toujours revenir dessus m'empêche d'avancer, de revivre et à certain moment de la nuit quand je venais voir mon blog je commettais des erreurs , de ras le bol , une forme de destruction afin de me rejeter et de me faire rejeter; les nuits pour moi sont encore et toujours assez dures mais aujourd'hui, je ne veux plus vivre avec ses angoisses;quelques personnes autour de moi ont compris mon état dans ces moments là d'autres non alors je ne veux plus me considérer comme une chose mais bien comme une femme qui peut aussi raisonner et s'en sortir réellement ;

ainsi je vous joins ce texte et si vous êtes comme moi je l'ai été tous ces derniers moi aors faites comme cet âne personne n'a le droit de décider si vous devez vivre ou mourir, seul(e) vous êtes capable de choisir si vous tombez ne laissez personne vous ensevelir un peu plus

 

Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits.
L'animal gémissait pitoyablement pendant des heures,
et le fermier se demandait quoi faire. Finalement, il
a décidé que l'animal était vieux et le puits devait
disparaître de toute façon, ce n'était pas rentable
pour lui de récupérer l'âne.

Il a invité tous ses voisins à venir et à l'aider.
Ils ont tous saisi une pelle et ont commencé à
enterrer le puits.

Au début, l'âne a réalisé ce qui se produisait et se
mit à crier terriblement.
Puis, à la stupéfaction de chacun, il s'est tu.

Quelques pelletées plus tard, le fermier a finalement
regardé dans le fond du puits et a été étonné de ce
qu'il a vu.

Avec chaque pelleté de terre qui tombait sur lui,
l'âne faisait quelque chose de stupéfiant. Il se
secouait pour enlever la terre de son dos et montait
dessus.

Pendant que les voisins du fermier continuaient à
pelleter sur l'animal, il se secouait et montait
dessus.

Bientôt, chacun a été stupéfié que l'âne soit hors du
puits et se mit à trotter!'
                           *
La vie va essayer de  t'engloutir de toutes sortes
d'ordures. Le truc pour se sortir du trou est de se
secouer pour avancer.

Chacun de tes ennuis est une pierre qui permet de
progresser. Nous pouvons sortir des puits les plus
profonds en n'arrêtant jamais.. Il ne faut jamais
abandonner!

Secoue-toi et fonce!

Rappelle-toi, les cinq
règles simples!
  À  ne jamais oublier, surtout  
dans les moments les   plus sombres.

Pour être heureux / heureuse :

1. Libère ton cœur de la haine.
2. Libère ton esprit des inquiétudes.
3. Vis simplement.
4. Donne plus.
5. Attends moins.


Merci d'être là...
Ce texte m'a été envoyé, je l'ai trouvé beau,  

je n'ai pas pu le garder pour moi et
j'ai voulu le partager à mon tour avec vous  
J'espère que vous ferez pareillement. 
  je vous souhaite une bonne soirée à bientôt dyn002_original_235_368_gif_2635824_beeef54902b43dd107b0630317971d77

rosedubien

 

 

00:17 Écrit par rose du bien dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

kikou j'aimes bcp ce texte et ton blog me plait aussi! je vois que tu es en invalidité,pas facile à vivre, je connais...bon courage ,amitiés à toi

Écrit par : moustik | 06/07/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.